#EnMarcheBE

Nethys et les trous dans la couverture internet de la Wallonie

Le scandale des rémunérations indues chez Nethys est insupportable. Le débat mérite toutefois d'aller bien au delà.


Jean-Yves Huwart - Fondateur Entrepreneur, blogueur, orateur, auteur ayant pratiqué le journalisme Dimanche, 29 Octobre 2017
Partager

Le coût de l'accès à internet en Belgique est supérieur à la moyenne européenne en raison du duopole Proximus/Câble http://www.dhnet.be/actu/belgique/ver...

La Belgique est d'ailleurs sous le coup d'une menace de l'Union européenne. https://www.rtbf.be/info/belgique/det...

Mais ce n'est pas tout. En Wallonie, le duopole est même monopole, car Voo, l'opérateur commercial de Nethys, n'a pas opéré les investissements nécessaires pour offrir une couverture homogène du territoire wallon pour l'accès à internet. http://www.ibpt.be/fr/consommateurs/i...

"L'IBPT régulateur a identifié 39 communes dont la couverture fixe en 30 Mbps ne dépasse pas les 60%. Ces communes, toutes situées en Région wallonne, ne sont toujours pas couvertes à 100 % du territoire par la 4G." https://www.digitalwallonia.be/plan_a...

Les problèmes de gouvernance chez Nethys sont énormes et disent beaucoup de chose sur les déviances de la culture particratique et sous localiste en Belgique francophone. Le débat doit néanmoins aller plus loin. Car Nethys n'est pas non plus le miracle que certains mandataires tentent de décrire.

L'opérateur public ne remplit pas ses devoirs . La Wallonie clame qu'elle veut devenir un territoire ouvert et à la page pour assumer sont rôle dans le monde numérique. Le coût de l'accès et la modernisation des réseaux sont un enjeu essentiel pour y parvenir. Le débat Nethys devrait aussi surtout être celui-là, affirmons-nous chez

A lire également

Chaque soutien compte

Vous voulez passer à l'action sans savoir comment faire ?
Deux possibilités s'offrent à vous: