#EnMarcheBE

Passer outre les clivages pour les communales, et après?

Les initiatives semi-citoyennes fleurissent aux quatre coins de la Belgique francophone en prévision des élections communales de 2018


Régis Warmont - Comité exécutif (Organisation et Valeurs) Ingénieur en technologies de l'information et management, électron libre en politique depuis 1996, toujours ouvert au débat mais psychorigide sur certains principes Lundi, 27 Novembre 2017
Partager

Les initiatives semi-citoyennes fleurissent aux quatre coins de la Belgique francophone en prévision des élections communales de 2018.  D'un côté, Ecolo, cdH et Défi (+citoyens) qui s'allient pour contrer le PS ou ailleurs, Ecolo, Parti Pirate et Demain, voire encore Ecolo, cdH et MR (opposition "unie") dans une autre commune.

Au départ, ce n'est pas comme si c'était réellement neuf: les listes dites d'intérêts communaux existent depuis bien longtemps.  

Cependant, les personnes qui les présentent mettent en avant deux points bien dans l'air du temps : l'ouverture au citoyen et l'impression de vouloir passer "au-delà des clivages politiques".
Sauf qu'après les élections communales, que se passera-t-il pour ces candidats lorsqu'ils se retrouveront opposés dans d'autres circonstances sous le label de leur parti d’origine ? Se souviendront-ils qu'au niveau communal, ils voulaient passer "outre les clivages» ?  J'en doute.  Nombre d'exemples montrent que très rapidement, les logiques de partis reprennent le dessus.

Passer outre les clivages politiques, c'est un projet en soi qui part du principe qu'on a un ensemble suffisant de valeurs communes, un projet commun et une capacité à débattre hors idéologie. Dans le cas contraire, c'est juste de l'opportunisme temporaire.

Nous, chez En-Marche.BE, nous proposons aux citoyens - politisés ou non - de s'inscrire dans une dynamique qui se veut par essence au-delà des dogmes des partis et ceci dans une dynamique allant de la commune à l'Europe. 

Pourquoi donc se contenter de petits arrangements temporaires quand on peut démontrer une véritable motivation à long terme pour dépasser ces clivages ?
De plus, pour En-Marche.BE, rien n'empêche de venir enrichir les débats tout en gardant son étiquette d'origine, qui peut démontrer un attachement à certaines valeurs, tout en acceptant le débat sur tous les sujets qui entrent dans l'objectif à long terme.

L'intelligence collective, c'est confronter les avis différents pour grandir et chercher des solutions pragmatiques apportant une nouvelle vision permettant de contourner les difficultés rencontrées.

Donc, si vous êtes citoyen ou élu et que vous désirez vous investir dans un projet clair et à long terme pour une nouvelle manière de faire de la politique en passant outre les clivages stériles, plutôt que de créer une liste "addition d'individus" mais bien un rassemblement de personnes engagées qui partagent un socle de valeurs, pensez à nous

A lire également

Chaque soutien compte

Vous voulez passer à l'action sans savoir comment faire ?
Deux possibilités s'offrent à vous: